Acheter un bateau : le guide

Si vous désirez avoir le bateau de vos rêves, il sera nécessaire d'être méthodique lors du processus d'achat. Pour cela nous vous guidons étape par étape tout au long du processus d'achat.

Il est important de savoir ce que vous attendez de votre bateau avant de commencer vos recherches.

La première étape dans l’achat d’un bateau est d’étudier vos besoins.

Pour profiter au maximum de votre futur bateau, vous devez procéder, lors du processus d’achat, de manière méthodique et réfléchie. Dans cette article nous vous guidons étape par étape. 
Avec un petit budget ou bien même un gros budget, l’achat d’un bateau n’est jamais simple à conclure. L’engagement en temps et en argent est nécessaire pour obtenir le bateau de vos rêves, mais tout cet effort est récompensé dés lors que vous sortirez votre bateau pour naviguer. Alors, quel genre de bateau voulez-vous? Et quel genre de bateau utilisez-vous vraiment?

Conseils d’achat de base

  1. Évaluez la taille et le type de bateau que vous souhaitez.
  2. Ne dépensez pas plus de 80% de votre budget sur l’achat du bateau.
  3. Les salons nautiques sont parfaits pour les bateaux neufs – pour les réductions et les offres proposées et en pour comparer les bateaux.
  4. Les sites Web de vente de bateaux sont un lieu parfait pour analyser le marché des bateaux d’occasion.
  5. Faites participer vos proches à la visite et prenez beaucoup de photos.
  6. Toujours revenir pour une deuxième visite avec l’esprit claire et une liste de questions.
  7. Consultez un expert spécialisé pour votre type de bateau.
  8. Obtenez des assurances pour vous protéger en cas de conflit lors de l’achat.
  9. Ne vous laissez pas aveugler par un coup de foudre pour un bateau. 
  10. Pensez à contacter un courtier ou une agence pour vous aider à traduire vos préférences.

Quel genre de bateau vous correspond?

À quelle fin allez-vous utiliser votre nouveau bateau ? Courses ? Pêche ? Sports nautiques? Bain de soleil ? Balades en mer ? Croisières ? Exploration estuaire? Voulez-vous passer des nuits en mer ? Voulez-vous faire naviguer avec des amis ? Voulez-vous faire de longues distances? Voulez-vous cuisiner à bord ? Voulez-vous donner la priorité au sport ou au luxe ? Y a-t-il des restrictions dans vos futurs zones de croisière ?

Ce sont toutes des questions auxquelles vous devez répondre – mais si vous ne pouvez vraiment pas définir quel élément vous intéresse le plus, alors investissez dans une embarcation d’occasion qui vous fournira tous les aspects. Un bateau de pêche sportif de taille généreuse avec une puissance décente est un bon achat, tout comme un croiseur quatre saisons de 30 pieds comme le Targa ou  le Sargo. Vous saurez si un pont adapté à la pêche est une prise d’espace inutile ou bien un atout vital; si une vitesse de 50 nœuds est un élément clé ou si une croisière de 25 noeuds en douceur est suffisante. Interrogez vos amis et votre famille pour vous guider, cela vous mettra dans une position idéale pour négocier et investir dans un bateau qui correspond à votre style de vie.

En savoir plus sur le choix d’un bateau ici.

Il faut que vous vous posez plusieurs questions pour savoir ce que vous cherchez.

Vous préférez vous laisser porter par le vent ou bien atteindre des hautes vitesses ? Il faut que vous vous posez plusieurs questions pour savoir ce que vous cherchez.

Quel budget voulez-vous débloquer?

Peu importe votre budget maximum, évitez de tout dépenser pour votre bateau «parfait». Réservez au moins 20 pour cent de votre prix d’achat maximum pour le maintien, l’assurance, le carburant, l’entretien, les frais d’amarrage et les équipements divers. Bien qu’il y ait quelques exceptions à la règle, vous devrez aussi être conscient que votre bateau perdra de sa valeur à chaque saison qui passe. Cela a tendance à être particulièrement aigu avec un bateau neuf, mais même si vous ignorez la dépréciation et la première année de coûts, vous devriez toujours prévoir de perdre environ 10% de la valeur du bateau chaque année si vous avez un bateau remorque et 15% si votre bateau est gardé sur un mouillage. 

L’achat d’un bateau d’occasion

Une fois que vous connaissez la taille, le type et la valeur du bateau qui correspond à votre style de vie, vous devez étudier le marché. Si vous cherchez à acheter d’occasion, la quantité de modèles disponibles sera un signe d’une demande forte ou non, plus un bateau est présent sur le marché, plus il sera facile de négocier le contrat de vente et le prix. Et si vous avez envie d’acheter en fin de l’année, lorsque le propriétaire a terminé sa dernière saison et cherche à éviter les frais de stockage, d’amortissement et de maintenance pendant l’hiver, vous pouvez faire baisser le prix de manière encore plus forte.

Un achat d’occasion vous permettra également d’avoir accès un certain nombre d’extra dans un prix raisonnable. De même, certains bateaux sont vendus avec des amarres, ce qui peut vous épargner tous les doutes et les tracas d’un nouveau départ – mais avec un bateau d’occasion, vous devez savoir que le vendeur ne se voit pas obliger d’être totalement transparent, c’est à vous de faire attention à chaque détail. Maintenant, comme toujours, vous achetez ce que vous voyez, alors prenez votre temps, obtenez une preuve de propriété, obtenez l’assurance écrite que le bateau n’est pas encore associé à des frais, demandez une analyse auprès d’un professionnel réputé pour obtenir des informations objectives.

Découvrez tous les bateaux d’occasion sur le marché proche de chez vous.

L’achat d’un bateau neuf

L’achat d’un bateau neuf n’est pas toujours simple, surtout pour un acheteur “débutant”. Vous devez être très explicite sur ce que vous voulez – et cela signifie mettre vos exigences par écrit, si vous avez besoin d’une capacité de 35 nœuds ou si vous voulez pouvoir dormir sur votre bateau, soyez clair sur vos besoins et vos attentes. Il est également important de connaitre l’expérience de la personne avec qui vous traitez pour être sûr qu’il saisisse bien vos attentes. Bien entendu, si vous achetez un bateau auprès d’un vendeur qui se trouve loin de chez vous, les échanges seront bien plus compliqué et votre expérience d’achat pourra rapidement se transformer en cauchemar. Beaucoup de concessionnaires ont une bonne répartition géographique de leurs bureaux et de leurs agents, mais il vaut mieux être clair dès le départ.

En ce qui concerne la transaction elle-même, les embarcations plus grandes et sur mesure nécessitent généralement un acompte suivi d’une série de paiements échelonnés. C’est tout à fait normal, mais encore une fois, il faut le mettre par écrit afin que les deux parties comprennent ce qui ce passe – et lorsque que vous mentionnez des paiements par étape, il est également utile de prévoir un calendrier qui vous convient. Si vous avez une date d’achèvement en tête avec laquelle le constructeur est d’accord, il est raisonnable de parler de compensation financière si la construction est en retard. Et il est également raisonnable d’insister sur le fait que le solde final du prix d’achat reste impayé jusqu’à ce qu’un essai en mer satisfaisant prouve que le bateau a respecté les paramètres que vous avez établi au départ.

C’est seulement une fois que vous êtes en possession d’un contrat qui satisfait vos exigences que vous pouvez donner l’acompte afin que tout le processus se mette en marche – et si cela semble un peu intimidant, vous pouvez toujours faire appel à une société de gestion professionnelle pour représenter vos intérêts, superviser la construction et effectuer l’achat en votre nom.

Que vous décidiez d’acheter un bateau d’occasion ou un bateau neuf, consultez les portails spécialisés dans la vente de bateaux, tels que YachtWorld, Annonces du Bateau ou iNautia, où vous pouvez trouver un large éventail de bateaux et affiner votre recherche en fonction des critères qui vous intéressent.

Découvrez les nouveautés et tous les bateaux neufs du marché.

Découvrez également notre article pour vous guider lors de l’achat d’un bateau neuf.

Impliquez vos proches

Le pragmatisme d’un ami peut être très utile pour rendre votre évaluation d’un bateau plus réaliste. De même, si vous attendez que votre partenaire ou vos enfants passent de longues fins de semaine à vos côtés sur votre bateau, assurez-vous de leur laisser un mot à dire. Les zones les plus communes de confinement correspondent aux toilettes et aux douches, l’intimité (ou autre) des cabines et la taille du bateau lui-même. 

La taille et la position de la cuisine sont également des choses importantes pour beaucoup de personnes de sorte que les constructeurs de bateaux réagissent en composant diverses solutions possibles pour la disposition. Voulez-vous la descendre, la mettre plus à l’écart, voulez-vous minimiser l’espace de la cabine pour laisser de l’espace sur le pont principal? Ou voulez-vous la mettre à l’honneur à l’arrière de la cabine, permettant un passage facile pour les invités? Si vous achetez neuf, une approche familiale aux questions clés vous permettra de réfléchir au choix de l’aménagement, de sélectionner vos options et faire en sorte que votre bateau soit spécial. Faire des visites régulières à l’usine pour gardez un oeil sur la construction de votre bateau permettra de vous tenir informer de l’avancé.

Le bateau de vos rêves doit vous correspondre.

Le bateau de vos rêves vous procura de la satisfaction durant plusieurs années.  (source : littlegoguette.com)

Organiser vos visites

Vous aurez tendance à rater un grand nombre de choses lors d’une première visite, que vous achetez un bateau neuf ou d’occasion, prenez des photos de chaque détail, n’ayez pas peur d’exagérer. Quand vous allez parcourir vos photos et visualiser le plan de l’aménagement du bateau, vous serez alors en meilleure position pour juger ce que vous avez vu ou non. Cet étape vous permettra de créer une liste de questions prioritaires à border avec le propriétaire du bateau ou bien le concessionnaire.

Si, après la deuxième visite, vous décidez de passer à l’achat du bateau, vous devez faire une offre «sujet à enquête». Les résultats de votre enquête peuvent vous donner des raisons de réexaminer votre offre ou même de vous retirer de l’accord – il est recommandé de faire cette enquête pour un bateau d’occasion ou neuf. L’industrie nautique n’est pas l’industrie automobile. Les volumes de production sont relativement faibles et la construction n’est pas exclusivement effectué par des robots. Très peu de nouveaux bateaux sont parfaits, couvrez donc vos arrières en cas de problèmes en intégrant dans le contrat une visite par un tiers professionnel avant de réceptionner la livraison.

Vous pouvez également consulter un expert qui fera une expertise du bateau. Découvrez notre article sur comment choisir un expert.

Protégez-vous

Si un concessionnaire devient insolvable pendant que votre bateau est en construction, vous devez être protégé. Prenez donc un assurance en cas d’imprévus pour ne pas perdre de d’argent. Il est préférable de payer une assurance que de perdre l’intégralité de votre budget dans un bateau que vous ne recevrez jamais. Certains contrats stipulent également que vous n’aurez aucun droit de propriété sur la bateau avant que le solde final soit totalement payé – donc si vous opérez au moyen de paiements par étape, vous devez faire en sorte d’être protégé, soit en insistant pour avoir vos intérêts énumérés dans le contrat du constructeur soit en réalisant votre propre contrat rédigé de sorte à vous couvrir de quelconque incident durant la construction du bateau.

Les courtiers

Passer par un courtier sera une très bonne solution si vous avez peu de temps à consacrer à l’achat de votre bateau. Ces experts seront décernés vos besoins et seront les traduire pour trouver le bateau qui vous correspond. Il est important de faire entièrement confiance aux courtiers, n’en choisissez donc pas un parmi tant d’autres. Nous vous conseillons de lire l’article sur comment choisir votre courtier.